Avec ses eaux poissonneuses et à 6 heures de vol de l’Europe, Cap Vert représente un petit paradis où passer des vacances au soleil 12 mois de l’année. Cap Vert, une destination paradisiaque pour les touristes : c’est avant tout le soleil, des plages infinies, une mer d’un bleu cristallin et les fascinants rythmes africains.

 

Cap Vert est constitué d’un chapelet d’îles d’origine volcanique parsemées dans l’Océan Atlantique où elles forment un demi-cercle.
L’archipel de Cap Vert se situe à environ 500 km des côtes sénégalaises.


Le patrimoine de Cap Vert est sans aucun doute sa beauté naturelle, faite de plages blanches et de régions désertiques qui s’alternent avec des vallées verdoyantes qui n’ont été découvertes par les opérateurs internationaux que récemment pour un tourisme nouveau qui est donc loin du tourisme de masse.

Attiré par un climat tropical sec, caractérisé par une température moyenne de 25°C et par de faibles précipitations, Cap Vert offre à ses visiteurs la possibilité de découvrir des horizons différents avec des capacités d’accueil très diversifiées : de la structure traditionnelle simple avec un contact avec les locaux sur les îles de Boavista et Santiago par exemple à des complexes hôteliers plus luxueux sur l’île de Sal.

Une gastronomie riche et succulente, des rythmes musicaux, de la danse et une population très accueillante font de Cap Vert une destination de choix pour des vacances dépaysantes.


Dix îles, en réalité une extension du Sahara au milieu de l’Atlantique, elles présentent une nature sauvage et désertique, des populations africaines qui parlent le portugais, héritage de leur ancien passé colonial.



Gastronomie et Artisanat du Cap Vert

Union parfaite entre la culture africaine et la culture européenne, la gastronomie et l’artisanat du Cap Vert sont colorés et typiques. Au fil de vos visites d’îles en îles, laissez-vous porter par les saveurs locales.

 

 

 

La gastronomie au Cap Vert

 

Comme tout ce qui est propre à son peuple, la gastronomie cap-verdienne est une parfaite union entre la culture africaine et la culture européenne.
Le mélange des ingrédients dans la préparation de plats typiques crée des saveurs originales et un résultat toujours délicieux.
Les préparations traditionnelles sont nombreuses comme la pastel com diablo dentro (thon frais, oignons et tomates enveloppés dans une pâte faite avec de la farine et des pommes de terre bouillies et le tout frit).

Les poissons sont généralement consommés très frais et sont donc beaucoup plus savoureux. Le poisson présente une infinie variété d’espèces parmi lesquelles le thon est une des plus exquises.
La langouste, le poulpe, les patelles, les coquillages sont très recherchés par tous ceux qui apprécient les crustacés et les fruits de mer.

Parmi les plats de viande, le plus connu est la capucha, considéré le plat national. On le prépare avec du maïs, des haricots, des légumes (manioc, pommes de terre douce, banane pas très mûre, courge et autres), et viande de porc (dans certaines localités le thon est préféré à la viande dans la préparation du cachupa).

Dans la cuisine cap-verdienne les biscuits salés ne manquent pas pour un goûter sur le pouce : le cuzcuz (farine de maïs, avec ou sans sucre et quelquefois de la cannelle, cuite à vapeur) ou les pasteis de milho préparés avec une pâte feuilletée de maïs et farcis de poisson.
Les gâteaux sont également très nombreux : confiture de papaye, coco, pomme de terre douce et lait, outre une grande variété d’infusions de plantes aromatiques, utilisées souvent dans un but thérapeutique.
Les fruits sont excellents. Pour terminer un menu créole traditionnel, rien de meilleur que le renommé Grog, liqueur nationale, distillé de canne à sucre, pur ou préparé aux saveurs de fruits (punch).

 

L’artisanat local de Cap Vert

 

La fabrication des paniers en osier, de différentes dimensions, a toujours eu une place prépondérante dans l’artisanat local.
Le sisal et la noix de coco sont transformés par les mains des artisans en objets de décoration de différents types et usages.

Les poteries en terre cuite méritent une attention particulière car elles représentent des scènes de la vie quotidienne.
Sont fabriqués, en outre, des vases, des jarres ou cruches de diverses dimensions, avec ou sans décorations.
Le tissage d’étoffes en coton avec leurs dessins originaux et les tapisseries sont deux autres expressions de l’artisanat surtout de l’île de São Vicente.
La peinture est aussi très appréciée ; habituellement les artistes utilisent des couleurs fortes et vives qui expriment avec force les joies et les vicissitudes de la population.



,