Dans l'imaginaire collectif, l'île Maurice est connue "seulement" pour les plages bordées de palmiers, avec ses hôtels de luxe et sa mer cristalline. En visitant cette île, vous resterez pourtant surpris en voyant un Pays cinq fois plus petit que la Corse qui unit aux splendides plages et des barrières corallines, des forêts impénétrables, des montagnes abruptes, des réserves naturelles et encore des plantations de canne à sucre, des champs de thé, des serres fleuries, une économie florissante, et un melting-pot de nationalités, des aliments, des langues et traditions provenant des cinq ethnies différentes qui cohabitent dans l'île.

 

Un petit paradis dans l’immense Océan Indien : l’île Maurice est un petit écrin à découvrir.

Pour des vacances en famille, entre amis ou en amoureux pour un voyage de noces, l’île Maurice est le lieu de toutes les formules de séjour : des hôtels club où tout est prévu pour les enfants petits et grands, aux nids d’amour sur les plages désertes et romantiques en passant par les activités sportives et récréatives, chacun trouvera de quoi passer un séjour de rêve sur l’île.

 

Une barrière de corail intègre, la transparence des fonds marins, la simplicité de la vie et d’une population accueillante et hétéroclite au service du tourisme avec un naturel et une joie de vivre contagieuse…font de Mauritius (île Maurice) une destination très prisée des européens.

 

Découvrez la mer d’un bleu limpide et peu profonde sur des dizaines de mètres, un lieu idéal pour les enfants, la faune exceptionnelle et la flore que vous pourrez découvrir dans des parcs et jardins botaniques.

 

Un mélange de cultures, d’histoires, d’ethnies ont fait de Maurice une île très diversifiée avec une influence indienne, arabe, chinoise sans oublier une gastronomie succulente et variée aux doux accents créoles.

Découvrez l’île Maurice pour des vacances dépaysantes et exotiques.



Préparer son séjour sur l'île Maurice

Tout savoir avant de partir destination l’île Maurice, pour ne rien omettre et avoir un maximum d’informations sur l’île avant de partir, pour des vacances réussies, parcourez notre dossier spécial Ile Maurice.

 

 

 

Avant de vous envoler pour l’île Maurice

 

Formalités administratives

Le passeport est nécessaire et doit être valable pendant 6 autres mois à partir de la date de sortie de l’île Maurice.

Le visa n’est pas nécessaire pour entrer dans le Pays.

L’entrée initiale est autorisée pour un maximum de 3 mois : après, on peut obtenir une extension de 3 autres mois pour des séjours touristiques en la demandant au Passport & Immigration Office, Line Barracks, Port Louis.

Il est nécessaire d’être en possession du billet d’avion de retour.

Vaccinations

Sur l’île Maurice, aucune vaccination n’est obligatoire ; celle contre la fièvre jaune est obligatoire seulement pour les touristes provenant de zones infectées.

L’on conseille toutefois la vaccination pour l’hépatite A et B (haute majorité de porteurs du virus HBV).

Risque de malaria toute l’année et exclusivement dans la forme bénigne de P. vivax dans les zones rurales excepté dans l’île de Rodrigues. 

 

Quand partir en vacances sur l’île Maurice

 

Sauf à Noël et au Jour de l’an, quand les prix montent de manière considérable, l’île Maurice n’a pas de haute et basse saison et le choix dépend donc de considérations différentes du climat.

En particulier : décembre à mars est une période favorable pour les plongée sous-marine et l’exploration des fonds marins (l’eau est en effet plus limpide) ;

de juin à août : période favorable pour le surf sur la cote méridionale ;

d’octobre à mars : période favorable pour la pêche de haute mer.

 

Que mettre dans votre valise ?

 

Des vêtements légers et un nécessaire de plage, un vêtement plus chaud si vous vous trouvez sur l’île Maurice dans la période juin - septembre, des crèmes solaires, une pharmacie de secours, un k-way pour la pluie, des répulsifs pour les insectes, des lunettes de soleil, masque et tuba pour admirer les fonds marins (vous pourrez toutefois les louer sur place).

 

Electricité

 

Dans toute l’île, le courant est à 220V.

Les prises les plus courantes sont celles à 2 fiches, mais il peut arriver de trouver aussi celles à 3 fiches : pour parer à toute éventualité, il vaut mieux se doter d’un adaptateur de voyage.

 

Le prix d’un séjour à Maurice

 

La formule complète avec un tour opérateur (9 jours/7 nuits, en demi pension) coûte de 1.200 à 2000 euros, selon la catégorie de l’hôtel, voire plus pour la période de Noël/Jour de l’An.

La demi pension, où seul le repas de midi n’est pas compris, est conseillée dans la mesure où vous souhaitez visiter l’île.

 

Pour des voyageurs indépendants : le vol aérien coûte environ 800 euros, à moins de trouver un vol de dernière minute, ce qui est difficile.

Pour la location d’une automobile comptez en moyenne 700 roupies mauriciennes par jour plus l’essence (environ 5 roupies le litre).

 

Quelques adresses utiles

 

Ambassade de l’île Maurice en France – 127 rue de Tocqueville, Paris – Tél. 01.42.27.30.19

Mauritius Tourism Promotion Authority – Air Mauritius Centre, 11 floor, John Kennedy st., Port Louis - Tél. 2101545.

Santé et sécurité

Police et ambulance : tél. 999 ou 112 de n’importe quel site de l’île, sans préfixe.

Ambulance : tél. 114

Jeetoo Hospital : rue Volcy Pougnet, Port Louis, tél. 2123201

City Clinic : Rue Sir Edgar Laurent, Port Louis, tél. 2412951

 

Combien de temps rester sur l’île Maurice ?

 

Si l’on choisit d’aller à l’île Maurice pour des vacances de repos et de détente à profiter de la mer, 7-8 jours sont suffisants pour profiter des splendides plages et aussi pour organiser une randonnée d’une journée à Port Louis ou vers l’intérieur de l’île.

 

Si au contraire l’on désire approfondir les aspects ethniques et culturels de cette île aux multiples facettes et en visiter aussi l’intérieur, 15 jours sont nécessaires.

 

Comment arriver sur l’île Maurice

 

L’on peut facilement rejoindre l’île Maurice à partir de la France avec des liaisons directes de Paris d’une durée de 10 heures environ.

Taxes d’entrée et d’embarcation 31 euros (environ 1200 Roupies) sont les taxes aéroportuaires d’embarcation pour les vols internationaux.

 

Si vous combinez un séjour à l’île Maurice avec un séjour à la Réunion, des vols directs existent entre les deux îles qui ne sont qu’à une heure de vol l’une de l’autre.



Hébergement et Gastronomie sur l'île Maurice

Quelle formule choisir pour un séjour à l'île Maurice, quelles sont les structures d'accueil et d'hébergement, quelles sont les spécialités gastronomiques de Maurice à déguster pour un séjour typique et inoubliable.

 

 

 

Structures d’hébergement sur l’île Maurice

 

L’île Maurice offre une vaste gamme de possibilités de se loger : campings (libres ; il n’existe pas de campings organisés tels qu’on les connaît en France), des auberges (YMCA, 63 Père Laval st., Beau Bassin, tel./fax 4660538), des pensions de famille, de petites auberges gérées par des chinois ou des indiens, des bungalows ou des appartements, des guesthouse et des hôtels de luxe.

Il est bon de rappeler que l’île est petite et il est possible de faire une étape dans un seul et même lieu et visiter toute l’île Maurice en louant une automobile.

La dépense minimum dans une pension est de 200 Roûpies par personne.

Renseignez-vous également sur la possibilité de louer une villa. Les tarifs sont relativement abordables et vous pourrez même avoir la présence d’une mauricienne qui vous cuisinera de bons petits plats typiques de l’île.

 

Pour la location d’un bungalow ou un petit appartement comptez environ 40-50 euros par jour.

 

La gastronomie mauricienne

La cuisine de l’île Maurice, qui reflète le riche mélange culturel de l’île, c’est essentiellement un pot-pourri de différentes cuisines : indiennes, créoles, chinoises et françaises adaptées de manière à exalter les ressources naturelles de l’île.

 

Le plat principal est à base de viande et de fruits de mer avec garniture de légumes. Pour manger, l’on peut voguer des petits cafés, aux étalages dégondés le long des routes, aux restaurants les plus chers qui servent une cuisine indienne, chinoise, créole ou européenne plus raffinée.

Pour un repas moyen assez économique, l’on dépense entre 50 et 100 Roupies par personne.

Vous serez généralement agréablement surpris par la qualité du service et la sympathie naturelle des mauriciens qui feront tout pour vous être agréables et toujours avec le sourire !

 

Devise, carte de crédit et change

La devise locale est la Roupie (Rs). 1 euro vaut 39.1 Rs.

Les taux de change sont fixés par le gouvernement, donc il n’y a pas de différence de traitement entre une banque et l’autre ; toutefois, les hôtels appliquent une commission plus importante ; les travellers’ chèques se changent sans problèmes et ont un taux de change plus avantageux.

Les principales cartes de crédit sont acceptées tandis que les guichets automatiques sont présents dans les principales villes.

Les banques sont ouvertes de 9 heures à 15 heures du lundi au vendredi et de 9 heures à 11 heures le samedi (certaines seulement).

 

Comment se déplacer sur l’île Maurice

Se déplacer sur l’île Maurice est plutôt simple et les routes sont plutôt en bon état : il est possible de se déplacer en autobus, louer une auto, une bicyclette et aussi des embarcations.

On roule à gauche. Officiellement, l’on requiert le permis de conduire international, mais en réalité, au moment de la location, l’on ne demande pas toujours de le présenter ; en outre il est nécessaire d’avoir plus de 23 ans.

L’essence coûte 12,80 roupies le litre. Les prix des taxis doivent absolument être négociés avant de monter. Sachez qu’il est tout à fait possible de louer un taxi pour une journée entière (à peu près 50 euros, 30 euros pour une demi journée) ; le chauffeur se fera alors une joie de vous conduire où vous le souhaitez, de vous indiquer les bons coins, de garder vos sacs dans la voiture, de se garer à l’ombre en vous attendant... le tout dans un véhicule généralement confortable avec une musique de fond hindoue pour une véritable immersion dans la tradition.

La plupart des chauffeurs de taxi sont hindous, un ruban rouge est attaché au rétroviseur central de leur véhicule.

 

Vous pouvez aussi prendre des taxis collectifs, en réduisant ainsi considérablement le prix du parcours.

 

Santé

L’eau du robinet sur l’île Maurice est généralement potable, mais elle peut devenir dangereuse dans les jours suivants la survenance de cyclones et de forts orages : il est de toute manière préférable d’utiliser de l’eau en bouteille.

Il est conseillé de ne pas manger de légumes crus et seulement les fruits qui peuvent être épluchés personnellement.

Difficile toutefois de résister à la tentation de déguster des fruits vendus en bord de route…

L’assistance sanitaire est d’un bon niveau.

L’on conseille de stipuler une bonne assurance sanitaire qui prévoit l’éventuel rapatriement d’urgence et l’avance d’argent pour d’éventuelles dépenses médicales.

 

Accessibilité pour les personnes à mobilité réduite

 

Une bonne attention est accordée aux nécessités particulières des handicapés.

C’est à elles, en effet, que sont destinées dans les hôtels, sur demande, les chambres situées au rez-de-chaussée et équipées de salles de bain accessibles.

En outre, il est possible d’accéder avec facilité aux services aéroportuaires, tandis que l’on facilite, dans la mesure du possible, l’accès aux embarcations.

 

La sécurité sur l’île Maurice

 

L’île Maurice est un endroit généralement sûr et paisible ; il faut toutefois, comme dans tout site touristique observer les règles de précaution ordinaires, surtout dans la capitale, pour éviter de petits vols et vols à la tire.

A propos de l’homosexualité, l’île Maurice est encore très conservatrice : des attitudes manifestement expansives entre des personnes du même sexe sont encore considérées avec mépris.

Des peines très sévères sont prévues pour l’usage et le trafic de drogue et pour les abus sexuels sur les mineurs.

 

Curiosité

 

Tous les habitants de l’île Maurice savent danser la séga, une danse qui, à l’origine, était exécutée par les esclaves.

Symbole d’espoir et de liberté, c’était une manière pour oublier la vie infernale à laquelle ils étaient contraints.

La danse séga est un ondoiement rythmique des hanches, exécuté au rythme des ravanes, des instruments traditionnels constitués d’un cercle de bois tendu sur une peau de chèvre.



,

;